DÉDICACES

play_arrow
favorite
05:50
RDT Greg In The Mix
05:47
Ava Max Who's Laughing Now
05:44
Kendji Girac Bebeto
05:40
Dadju Ma Woman
05:36
Tryo Serre-moi
05:32
The Weeknd Save Your Tears

Artiste RDT - GarsElle

Merci à cette femme, affirmée !

Un voyage dans le temps

GarsElle est une autrice compositrice, interprète originaire du sud ouest de la France. Elle grandit dans un quartier dans le 47 sur le rythme du hip hop, ses pensées rejoignent Francis Cabrel, Charles Aznavour, Jacques Brel, qui bercent ses soirées familiales. Elle choisit comme nom d’artiste « GarsElle », pour faire le lien avec son vrai nom Gaëlle.

GarsElle, ou la cohabitation du Gars et du Elle se veut engagée sur l’égalité de tous les êtres humains. A travers des textes profonds, l’artiste française élève sa voix, en tant que chanteuse mais aussi en tant que femme. Authentique et mystérieuse, elle va piocher avec sincérité au plus profond de ses émotions. La fragilité derrière la force. A l’heure des troubles adolescents, Gaëlle ressent très tôt le besoin de s’isoler pour exprimer ses rêves et ses maux. A travers ses premières compositions au piano, seule et face à elle-même elle comprend très jeune qu’elle a également des choses à dire à travers les notes et le micro, comme un exutoire, une forme de thérapie.

C’est finalement sa petite sœur de 6 ans qui conduira son père espionner GarsElle dans son cocon pendant qu’elle chante. C’est un élément déclencheur car ce dernier l’inscrira sur son premier concours de chant qui l’amènera en finale. GarsElle découvre Amy winehouse et s'intéresse ainsi à la soul, au blues, elle dirige alors son oreille musicale vers du Etta james, Janis Joplin. C’est lors d’un concert de Lady Gaga au stade de france que l'artiste entend la foule crier son surnom “GAGA” dans un stade entier, elle en est alors sûre, un jour elle sera sur cette scène. GarsElle décide ensuite de partir en école de chant à Bordeaux et laisse enfin l’adolescente en colère pour faire place à une nouvelle Gaëlle.

C’est à ce moment-là que les « jams » commencent et qu’elle découvre vraiment la scène. Elle intégrera ensuite l’ISAS à Paris pendant 3 ans puis “L’école” à l’AID pendant 1 an. Sous toutes ces influences GarsElle cherche où aller artistiquement. L'artiste compose et écrit ses premières chansons sous le nom de Gaëlle Renaud. En 2015 elle commence à travailler avec un beatmaker RC LORAKL et trouve son univers, un savant mélange inspiré de l’engagement de Jacques Brel et la nonchalance d' Amy winehouse, avec ce côté « soul » dans sa voix. A partir de 2019 elle commence à travailler avec Christopher Delarue avec qui elle écrit ses chansons et Nicolas Lassus qui les arrangent.

Son propre univers

L'artiste prétend avec fierté ces textes engagés, insolents et crus, avec une certaine forme de poésie, sur des productions pop urbaines. Sous l'influence d'Eddy De pretto qui, pense-t-elle, est l'artiste qui se rapproche le plus de son univers.

Un boulot de pro

Gaëlle est en indépendance, pour l'EP prochain elle est en collaboration avec Nicolas Lassus et RC Lorakl pour les productions, et Christopher Delarue qui l'aidera à écrire les textes. Elle compose généralement au départ seule, dans son petit home studios puis ensuite elle ramène ses idées à l'équipe, pour d'autres morceaux il peut lui arriver de partir d'un texte ou d'une production déjà inspirante.

Comment c'était au départ ?

Le projet à débuté en 2015, en effet elle lui a fallut un certain temps pour comprendre réellement qui était GarsElle, RC Lorakl travaillait déjà avec elle, en 2019 l'artiste rencontre Christopher Delarue avec qui elle commence à travailler très rapidement, En 2020 toutes les maquettes de l'EP sont prêtes, Gaëlle rencontre alors Nicolas Lassus qui fera ensuite tous les arrangements. Ses ambitions sont grandes, l'artiste souhaiterait être dans 2 ans aux NRJmusic awards, mais dans un premier temps elle commencera à vivre correctement de sa musique et à être écoutée par un plus grand nombre d'auditeurs.

Une très belle parole

« Mon nom d’artiste est GarsElle, j’ai choisi ce nom parce que d’une part je m’appelle Gaëlle et puis parce que pour moi il symbolise ensemble hommes et femmes et non pas hommes vs femmes. Je n’ai jamais accepté qu’on m’empêche de faire des choses sous prétexte que je suis une fille. Mais j’ai aussi du mal avec le côté parfois trop extrémiste du « féminisme ». Ce point de vue est important pour moi car mon vrai combat est l’injustice sous toutes ses formes et non pas seulement celle qui nous touche personnellement. Mon prochain morceau "Mélodie" qui sortira avec son clip le 23 juin 2021 est inspiré de l’histoire vraie de deux jeunes filles victimes d’une agression homophobe à Londres. A travers ce morceau je parles des réactions diverses , honteuses, d’un public qui assiste à la scène sans intervenir. Dans le clip nous entrerons alors dans le monde des émotions de toutes ces personnes impliquées de près ou de loin à l’agression. »

Musicalement,

La #Team RDT

  • #L'Instant'Talent
  • Mathéo
  • 29/06/2021

1 commentaire
  1. author
    sissi47

    J'ai écouté et j'adore les textes, la voix . Chansons touchantes et percutantes. Bravo !


Laisser un commentaire